JLPT  日本語能力試験(にほんごのうりょくしけん)

Le Japanese Language Proficiency Test (JLPT) ou Nihongo Nôryoku Shiken (日本語能力試験) est un test de langue permettant d'évaluer le niveau d'une personne dont la langue maternelle n'est pas le japonais.

 

Depuis 2010, 5 niveaux sont proposés allant du N5, le plus facile, au N1, le plus difficile. L'ancien système de niveaux se décomposait en 4, du 4級 (kyû) au 1級.

 

Un niveau intermédiaire a été introduit pour combler la différence de niveau entre le 3級 et le 2級, ce qui a donné naissance à ces nouveaux niveaux.

Le test se décompose en trois épreuves valant chacune 60 points, entrecoupées d'une pause ou non selon les niveaux :

  • connaissances linguistiques ;
  • compréhension écrite (fusionnée avec l'épreuve de connaissances linguistiques pour les niveau N5 et N4) ;
  • compréhension orale.

 

Il est noté sur 180 points. Le seuil de réussite variant selon les niveaux :

  • N1 : 100/180 ;
  • N2 : 90/180 ;
  • N3 : 95/180 ;
  • N4 : 90/180 ;
  • N5 : 80/180.

Un score inférieur à 19/60 (ou 38/120 pour les épreuves fusionnées des niveaux N5 et N4) est éliminatoire.

N5 A1 - A2 (le plus facile, équivalent du 4級) : correspond à un niveau où l'on est capable de lire et comprendre des phrases écrites pour des personnes dont la langue maternelle n'est pas le japonais en utilisant des hiraganas et des kanjis simples. On peut comprendre des phrases simples de la vie quotidienne et récupérer des informations d'une discussion basique si l'interlocuteur parle doucement et peut répéter ce qu'il dit.


80 kanji, 600 mots de vocabulaire et 150 heures d’apprentissage.


N4 A2-B1 (équivalent de l'ancien 3級) : on est capable de lire et comprendre des textes simples écrits pour des personnes dont la langue maternelle n'est pas le japonais. On peut comprendre des conversations de la vie quotidienne.


230 kanji, 1.250 mots de vocabulaire et 300 heures d’apprentissage.


N3 B1-B2 (entre l'ancien 3級 et 2級) : on est capable de lire et comprendre des textes écrits pour des personnes dont la langue maternelle est le japonais avec du vocabulaire et des kanjis simplifiés. On peut commencer à récupérer des informations basiques d'un journal ou sur un support écrit de la vie de tous les jours avec l'aide d'un dictionnaire. On peut comprendre une conversation cohérente parlée à une vitesse presque naturelle dans la vie de tous les jours et dans quelques situations moins courantes.

 

600 kanji, 3.000 mots de vocabulaire et 450 heures d'apprentissage.


N2 B2-C1 (équivalent du 2級) : on peut lire et comprendre des supports écrits généraux et d'autres plus spécifiques avec l'aide d'un dictionnaire. On peut suivre l'enchaînement des idées et comprendre les nuances de ces textes. Pour la compréhension orale, on peut suivre une conversation cohérente parlée à une vitesse naturelle, ainsi que des journaux TV.


1.000 kanji, 6.000 mots de vocabulaire et 600 heures d’apprentissage.

 

N1 C1-C2 (le plus difficile, équivalent du 1級) : on peut lire aussi bien des journaux, que des textes variés tout en comprenant l'enchaînement des idées et les nuances apportées. On peut suivre quasimment tout type de conversation en comprenant les points essentiels ainsi que les détails.


Environ 2.000 kanji (tous les jôyô kanji, finalement), 10.000 mots de vocabulaire et 900 heures d’apprentissage.

Niveau Débutant

  • Pouvoir comprendre et communiquer dans un japonais de base indispensable au quotidien (faire des achats, inviter des amis, demander son chemin, demander la permission, parler d'expériences passées, etc.).
  • Savoir lire et écrire les syllabaires hiragana et katakana ainsi que quelques kanji basiques.

Niveau Elémentaire I

  • Pouvoir échanger une conversation simple sur la vie quotidienne, savoir parler soit poliment soit familièrement en fonction des situations.
  • Savoir lire et écrire une centaine de kanji.

La fin de ce niveau équivaut au programme entier de Minna no Nihongo 1 et au niveau N5 du JLPT.

Niveau Elémentaire II

  • Pouvoir donner son opinion et écrire sur un thème donné, maîtriser la grammaire de base du japonais.
  • Savoir lire et écrire entre 400 et 600 kanji.

La fin de ce niveau équivaut au programme entier de Minna no Nihongo 2 et au niveau N4 du JLPT (hors maîtrise des kanjis).

Niveau intermédiaire (I)

  • Pouvoir communiquer sans encombre au quotidien dans un japonais pas encore tout à fait naturel. Pouvoir lire des texte de type actualités et maîtriser les différents registres de langue.
  • Savoir lire et écrire entre 600 et 1000 kanji.

La fin de ce niveau équivaut à des manuels 中級 et au niveau N3 du JLPT (hors maîtrise des kanjis).

Niveau avancé (A)

  • Pouvoir communiquer dans des situations professionnelles ou privées, lire tous types de textes en japonais (articles de jounraux, littérature simple).
  • Maîtriser les nuances et les structures de phrases complexes.

La fin de ce niveau équivaut au niveau N2 du JLPT (hors maîtrise des kanjis).

               頑張るぞ!(がんばるぞ)

Voir Hachimaki  personnalisé ! 

 

Le hachimaki (鉢巻) = bandeau spécial que les Japonais arborent autour de leur tête comme symbole de détermination.

         COURS DE JAPONAIS PAR SKYPE          CONTACT