ECRITURES JAPONAISES

Pour transcrire un prénom ou un mot français en japonais, on utilise la phonétique. Généralement, on emploie les katakanas pour les mots étrangers mais les kan-jis ou les hiraganas peuvent également être utilisés.

EX : Pour prénom " TOM "
EX : Pour prénom " TOM "

Dans la langue française, le système d'écriture est l'alphabet. Les Japonais utilisent trois types d'écriture :

 

1. Hiragana

2. Katakana

3. Kanji

 

Il ne s'agit pas de choisir celle qu'on veut, car les trois peuvent être utilisées dans une même phrase. Même si vous ne souhaitez que parler la langue, il est inconcevable de ne pas comprendre ces systèmes et leur usage.

 

*******************************************************

1. Hiragana

 

Les Hiragana forment un peu l'alphabet japonais. Il existe 46 formes de base dans le japonais moderne avec lesquels vous pouvez transcrire n'importe quel son japonais sans ambiguïté. Chaque forme est en effet une syllabe (ku, fu, mi, etc.) de la langue.

 

On les utilise dans différentes situations :

 

si aucun kanji (nous allons voir ce que c'est) n'existe pour le mot. Par exemple la particule まで(made = jusqu'à) n'a pas d'équivalence en kanji.

 

si la personne ne connaît pas le kanji pour un mot, ou si le kanji est susceptible de ne pas être compris car trop rare ou complexe.

quand un verbe joue le rôle d'un auxiliaire.

 

Voici à quoi ressemble un Hiragana : に(ni) - さ(sa) - つ(tsu) - ほ(ho). On les reconnait très facilement par leur aspect arrondi.

 

****************************************************** 

2. Katakana

 

Les Katakana sont très proches des Hiragana car ils constituent aussi une sorte d'alphabet japonais. A chaque Hiragana correspond un Katakana. On ne les utilise toutefois pas du tout de la même manière que les Hiragana.

 

Ces situations sont propres à l'usage des Katakana :

 

si le mot est d'origine étrangère (ces mots sont nombreux) comme par exemple ネクタイ (nekutai = cravate, vient de l'anglais necktie).

si le mot est une onomatopée (mot dont la prononciation imite le son de la chose qu'il représente). Exemple ワンワン (wanwan = aboiement de chien), リンリン (rinrin = son du téléphone).

pour donner un effet particulier, comme adoucir le sens du mot, mettre en valeur un mot.

Voici à quoi ressemble un Katakana: ニ(ni) - サ(sa) - ツ(tsu) - ホ(ho). On les reconnait très facilement par leur aspect anguleux.

 

******************************************************

3. Kanji

 

Les Kanji correspondent à la troisième forme d'écriture de la langue japonaise. Littéralement, Kanji signifie "caractère chinois". En observant un texte chinois et un texte japonais, vous vous rendrez compte que ces caractères se ressemblent beaucoup. Si certains sont parfaitement similaires, d'autres sont un peu différents en raison de leur évolution propre à travers l'histoire. Ce sont les Japonais qui avaient repris le système de l'écriture chinoise alors que la Chine jouissait d'un certain prestige dans l'antiquité (route de la soie).

 

Les Kanji sont très nombreux et constituent une des difficultés de la langue japonaise. De plus, chaque Kanji peut se lire de différentes manières selon le mot qu'il compose. Les maîtriser demande du temps et de la patience.

 

En fin de scolarité, un Japonais connaît environ 2000 Kanji. Un adulte en connaît environ 3000 à 4000. Un professeur de littérature peut en connaître jusqu'à 7000 !

 

Pour chaque Kanji, il faut connaître :

 

l'ordre des traits (comment dessiner le Kanji)

ses différentes prononciations

ses significations

 

Voici quelques exemples de Kanji : 中国 (la Chine) 日本 (le Japon).

 

Il arrive souvent qu'à côté d'un Kanji, sa prononciation soit donnée sous forme de petits Hiragana. C'est très fréquent dans les textes à destination des enfants. Ces petits indicateurs de lecture sont appelés des Furigana.

 

******************************************************

4. Roomaji

 

Il existe une quatrième façon d'écrire le japonais. Il ne s'agit pas à proprement parler d'un système d'écriture du japonais, car les Japonais ne l'utilisent pas.

 

Le Roomaji est plutôt un système d'écriture à destination des étrangers. Il s'agit simplement d'écrire le japonais en lettres romanes. On en connaît tous : Suzuki, Honda, Kanji, etc.

 

******************************************************